Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mai 2013 3 08 /05 /mai /2013 22:48

L'ensemble du Team dédie ces deux témoignages de pur bonheur à la mémoire de Laurent qui vient juste de nous quitter, sans oublier Alain et Yvon dont le souvenir restera à jamais présent.  

 

Un 40 km en famille par Manu :

 

C’est avec plaisir et beaucoup d’émotion que j’ai partagé le parcours de 40 km du trail des Citadelles avec mon frère Sébastien.20130331 130746

En effet, après les forfaits forcés de Patricia et Sandrine, il se retrouvait seul pour parcourir cette distance. C’était une première expérience pour lui avec autant de dénivelé, un terrain difficile et la météo si capricieuse en Ariège.

Alors, je n’ai pas réfléchi longtemps pour basculer du 73 au 40 km et vivre cette belle aventure avec mon « petit » frère (en passant : plus grand que moi).

Le réveil sonne à 5 heures 45 (une petite pensée pour mes potes du 73 km qui vont partir à 6 heures et en particulier à Nico et Guillaume qui font le grand saut cette année).

Après un bon petit-déjeuner et accompagnés de nos épouses, Nathalie et Catherine, nous prenons la direction de Lavelanet. Déjà dans la course, nous sommes éblouis par la petite boîte fixe sur le bord de la rocade ….. et hop … un PV ….

Donc c’est sous la pluie que nous prenons le départ … ça glisse et ça mouille !!!!

Les 5 premiers kilomètres sont un peu compliqués pour Sébastien ; il faut évacuer la pression et trouver son rythme. Quel plaisir cependant de retrouver nos femmes, notre mère, notre sœur et les enfants de Sébastien juste avant de grimper Montségur.

Le temps d’une petite photo au sommet (le ciel est dégagé), nous attaquons la descente et sans aucun problème nous arrivons au premier ravitaillement. Une petite soupe et quelques gâteaux et nous repartons.

Il gère bien le petit, à son rythme, il enchaîne. Je lui fais lever les yeux de temps en temps pour admirer ces beaux paysages et vivre la montagne « de dedans ».

Nous sommes dans un bon tempo. Un passage un peu difficile au second ravitaillement et à Pereille, mais Raissac est proche : les émotions … les émotions, allez, allez … une petite dernière et nous y sommes.

Quelques échanges sur les crêtes et nous plongeons sur l’arrivée, où nous retrouvons nos familles. Merci MAMAN d’être venue nous voir. 20130331 162811

Je suis très heureux d’avoir fait découvrir cette belle épreuve à mon frère et d’avoir pu la vivre avec lui.

Une petite pensée pour mes deux compères du tout début, Edouard et Walter (les autres ne m’en voudront pas) qui m’ont fait découvrir également ce beau trail … et ce n’est pas fini …..

A bientôt sur le terrain.

 

Manu

 

 

 

Un « Bleu » de moins par Laguille :

 

Que dire ? Mis à part exceptionnel !

 

Voici comment résumer en un mot l’expérience du Trail des Citadelles - édition 2013.

 

Prenez 10 personnes motivées au départ de Picardie, une bonne pincée de bonne humeur, un zeste de folie et nous voilà en route, direction Fronton, 1ère halte de notre périple Ariégeois, où la maman et Marie, la p’tite sœur de Manu (dit la dr…), nous avaient préparé un festin digne des grands restaurants (pas très bon pour la diète !).

 

Après s’être bien rempli l’estomac, nous sommes repartis direction Verdun, où nous attendait Robert (le frère de celui qui a un drôle d’accent) pour nous remettre les clefs des gîtes que nous avions réservés.

 

Une fois arrivés, quel bonheur de pouvoir enfin se reposer après ces quelques kilomètres parcourus (environ 900). Oups, j’ai oublié notre escapade à l’aéroport de Toulouse pour déposer la voiture de Nicolas, qui serait récupérée le lendemain par sa chère et tendre femme accompagnée de sa petite princesse prénommée Mado.20130329 204033

 

Et que dire de notre 1er dîner en terre Ariégeoise « pizza » au restaurant, mais pas n’importe laquelle : « La Magdalénienne ». C’est à ce moment-là que nous ont rejoints Sébastien et Nathalie, tout droit venus de Libourne, pour partager ce week-end de folie. Après avoir festoyé autour de ce dîner, encore une fois très diététique, qui pour certains c’est fini dans la gourmandise d’un énorme dessert et dont nous tairons le nom, nous sommes rentrés sous une pluie fine mais déjà un peu inquiétante pour enfin pouvoir nous reposer.

 

Samedi 30 Mars 2013, 1ère journée en terre Ariégeoise. Au programme, visite de Foix par notre guide régional « Maitre INVICTA », suivi d’une petite escapade dans un petit restaurant sympathique, puis direction Lavelanet pour récupérer les dossards avec un petit arrêt à Silence, où nous passerons lors de notre périple dominical.

 

A l’issue de cette journée, nous sommes retournés aux gîtes pour finir les préparatifs suivis d’un bon repas, diététique cette fois-ci ou presque, pour enfin aller se coucher en vue de l’épreuve du lendemain, sauf pour notre ami Nicolas qui a dû attendre courageusement l’arrivée de ses femmes.

 

Dimanche 31 Mars 3h00 du matin, que dis-je, 2h00 pour moi et Jojo.

 

Eh oui ! Il a voulu me faire confiance, mais à cause du changement d’heure et des nouvelles technologies, nous nous sommes levés en avance. Enfin bref, debout les gars ! et direction Lavelanet pour le départ de ce trail que j’attends et prépare depuis plusieurs mois avec mes amis.

 

À peine partis, Jojo et moi nous rendons compte qu’il manque quelqu’un dans la voiture de devant. C’est notre JJ national qui ne prendra pas le départ ce matin, bien trop de risques compte tenu de ses récentes blessures ; Quel dommage !!, mais la prudence avant tout !

 

Et hop 6h00 du matin, nous voilà partis, sous la pluie, avec Edouard, Walter, Joachim, Grégory et Nicolas pour un périple de 73 kms... que d’émotions. Pas le temps de commencer à transpirer que l’un d’entre nous abandonnait. Malgré notre peine de laisser un copain au bord du chemin c’est surtout sa décision d’une grande sagesse qui nous a permis de continuer. Les Rouges aux Citadelles 2013 (77) 1280x1024 30

 

Nous sommes ensuite repartis de plus belle car il manquait encore 70 kms au compteur. En arrivant au premier ravito de Bélesta, une erreur de coordination a fait qu’avec Jojo nous nous sommes retrouvés avec 5 minutes d’avance sur nos camarades (erreur qui ne s’est plus reproduite).

 

Ensuite, direction Fougax où se trouvait le 2ème ravito du 34ème km. À l’approche de Fougax, les premières douleurs et la fatigue ont commencé à se faire sentir. Heureusement, l’ami Walky, transformé en accompagnateur/suiveur modèle était bien présent pour nous conseiller, nous encourager et surtout nous soulager de tous les tracas matériels.

 

Les Rouges aux Citadelles 2013 (124) 1280x1024 30 (1)À la sortie de Fougax, nous voilà partis pour 1h30 à 2h00 de montée pour rejoindre le mythique Château de Montségur perché à plus de 1200 m d’altitude. Là-haut, nous attendait une équipe de supporters remontés à bloc pour nous donner la force et la motivation nécessaires de continuer. Après avoir vaincu cette difficulté, où avec mon ami de cordée Nicolas avons bien failli abandonner, c’était sans compter sur la grande détermination de nos supporters et coéquipiers à nous emmener jusqu’au bout.

 

Au 47ème km, 3ème ravito de Montferrier, la douleur et la fatigue étaient bien présentes. Mais bon, on était arrivé au point de non retour. Nous avons ensuite enchainé une longue et épuisante descente qui a débouché sur le fameux hameau de SILENCE. Mon moral, comme ont pu le constater mes coéquipiers et suiveurs, était au plus bas. Sortis de cette période difficile, nous sommes repartis dans l’espoir de trouver une fleur à l’un de nos camarades qui avait malencontreusement zappé la Saint Valentin, afin qu’il puisse l’offrir à sa chère et tendre avant d’entamer la montée vers le Château de Roquefixade. Les Rouges aux Citadelles 2013 (138) 1280x1024 30

 

Gravie cette énième difficulté, nous sommes redescendus vers notre 4ème et dernier ravito à Roquefort les Cascades (61ème km). Comme son nom l’indique, un spectacle grandiose nous attendait avec ses magnifiques cascades. Dernière étape avec encore quelques montées à enchainer et plus particulièrement celle de Raissac au 68ème km. Cette dernière nous conduit 5 kms plus loin, droit vers la ligne d’arrivée et l’énorme comité d’accueil qui nous y attendait. Au bout de ce périple extraordinaire, nous sommes arrivés Nicolas (et Mado), Joachim, Grégory, Édouard et moi les têtes bien hautes et remplis de fierté.

 

Pour ma part, j’ai vécu une expérience et un week-end extraordinaire avec de gens géniaux, que je n’ai plus peur d’appeler des amis et avec lesquels j’espère que je revivrai des moments aussi intenses. Une pensée particulière à ceux qui n’ont pas pu venir avec nous.

20130331 191603 

 

Merci les amis et vive le TTE.

 

PLUS DE PHOTOS 

 

 

Partager cet article

Repost 0
team-trail-evoissons.over-blog.fr - dans Trail
commenter cet article

commentaires

Sébastien 18/05/2013 11:50


Salut à tous,


Merci Mamu pour ce bel article qui résume bien notre course.


Merci à l'ensemble du team présent pour ce week-end Ariégeois.


Nous avons passé des moments fabuleux avec vous et nous en sommes revenus changés.


Je dis "nous" car coureurs comme suiveurs ont tous gagnés quelque chose de cette expérience.


Bonne fin de préparation pour le trai des evoissons (j'ai déjà mes billets de trains pour venir vous retrouver).


Amitiés a tous, Sébastien.

team-trail-evoissons.over-blog.fr 23/05/2013 23:32



Encore Bravo à toi et surtout continu sur ta lancée pour venir affronter les dépressions locales !


A trés bientôt


Ed



manu 11/05/2013 12:40


Et oui,encore un beau weekend à vivre notre passion,


dans une tres bonne ambiance .


je vous donne rdv tous et toute le 23 juin pour


notre prochain defi , l organisation de notre premier trail


et vous faire decouvrir notre superbe vallee


manu  ( dit la dri...........)


 

Sébastien 09/05/2013 20:23


Salut à tous,


Merci Manu pour cet article et bien entendu pour ces moments boueux formidables passés ensembles. En ce qui concerne les Baillin's du Sud ,nous sommes revenus changés de ce week-end Ariégeois.


Merci aussi à l'ensemble du Team pour l'accueil, le partage et le soutien.


A bientôt chez vous, et à l'année prochaine pour les Citadelles 2014.

La Guille 09/05/2013 10:38


Merci encore a tous ceux qui mo'ont permis de réaliser cet exploit (personnes présentes et non présentes ce week-end là)!