Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 novembre 2013 2 05 /11 /novembre /2013 23:14

La 6 000 D – La Plagne le samedi 27 juillet 2013

 

64 kms de course, 4 000 m de dénivelé, 1 300 participants dont 300 abandons, en quelques mots : La course des Géants.

 

La 6 000 D est vraiment un trail à la hauteur de sa réputation. Des paysages de montagne magnifiques, un passage dans une piste de bobsleigh surprenant et une montée au glacier à 3 000 m (particulièrement enneigé) éprouvante mais grandiose. En clair, on monte …. beaucoup et on redescend …beaucoup, le tout sous 35 degrés  cette année ! Que du bonheur….

 

Côté ambiance, nous avons également été gâtés. Quelle joie d’entendre « Allez les rouges » au ravito du col de la Chiaupe au 28ème kms !

Faire cette course avec mon « coach perso », suivis par les enfants était déjà génial mais découvrir que des amis avaient fait le détour pour nous soutenir c’était fabuleux.

Alors un grand merci aux familles Darras et Rimbault qui nous ont encouragés sous un soleil de plomb. Ce fut vraiment une très belle surprise.

Des remerciements aussi bien sur à ceux qui nous ont soutenus à distance.

 

4 mois après cette 6 000 D, je garde le souvenir d’une très belle course, d’une expérience sportive certes éprouvante mais partagée en famille et avec de super amis.

 

Sophie et Laurent

Le Rouge à la Plagne 6000D
Le Rouge à la Plagne 6000DLe Rouge à la Plagne 6000D
team-trail-evoissons.over-blog.fr
commenter cet article
30 octobre 2013 3 30 /10 /octobre /2013 23:31

 

Pour un premier Ultra, il restera inoubliable !

Tant dans la beauté des paysages traversés, que dans la qualité de l’organisation, et dans l’exigence physique mais surtout dans les moments partagés avec mes 4 complices et nos suiveuses. Je crois y avoir rencontré toutes les émotions et découvert des sensations inconnues jusqu’à présent. Merci du fond du cœur à Edouard, Manu, Walky, Jojo, Sandrine, Patricia, Maréva, Elise, Lulu et Maëlisse ... Sans cette complicité nous ne serions jamais aller au bout.

Greg

 

Une journée époustouflante, riche en émotion, un moment de partage entre ami dans la souffrance certes mais au fond, il ne reste que les bons souvenirs, la beauté des paysages, la solidarité du groupe une fois de plus renforcée. un seul regret, j'aurais aimé que nous finissions tous ensemble. L'essentiel est que tout le monde est allé au bout de ses forces pour en finir enfin avec cet UTB que je suis prêt à partager à nouveau avec vous tous. Mieux préparé cette fois ! L'UTB demeure une aventure inoubliable dont on peut être fier! nous pouvons également saluer le soutien de nos supportrices qui nous ont encouragés jusqu'au bout. Un soutien primordial qui nous a réchauffé les cœurs et nous a conduit aux portes de Queige.
Jojo

 

Quand Walter m'a dit "viens faire l'UTB, tu vas voir !", je m'attendais forcément à un beau trail, mais là.... quel parcours, de la montagne, de la vraie, des paysages à couper le souffle. Quel plaisir d'être à 5 à plus de 2500 m d'altitude. Les 15 derniers km furent pour moi très durs, avec une seule envie, celle de dormir, dormir. Une petite sieste de 5 mn sur le bord de la piste m'a permis d'aller au bout (surveillé par mon ami Walter), tiens, encore lui mon ami et encore fini avec lui. Merci à tous mais surtout à Sandrine et Patricia pour leur soutien et leur aide aux ravitos. Parcours grandiose et magnifique. "ça reste entre nous, mais j'en ai chier" !

Manu

 

Une aventure exceptionnelle, avec son lot de plaisir, d'euphorie, de douleurs et de détresse partagé avec des super mecs ! Un ultra trail magnifique et très bien organisé. Bref, des souvenirs plein la tête, par la beauté et la diversité des paysages traversés et par cette solidarité de chaque instant ( enfin presque ! Lol) ...... Inoubliable !!!!

Walcky

 

Il y a des jours, des situations ou on donnerait tout pour être ailleurs, mais ce 20 juillet 2013 c'est cette montagne que nous avions décidé de nous partager, tous les 5. Sans jamais se l'avouer les uns aux autres, vaincre cet énorme défi TOUS ENSEMBLE semblait tenir de l'utopie. Au-delà des paysages, je garderai le souvenir de chacun des visages marqué par l'érosion de l'Ultra. Un grand Merci à tous, avec une mention spéciale pour nos accompagnatrices. 

Ed

 

Ci-dessous quelques images de notre ballade Beaufortaine. Nous sommes désolés, mais nous avons été dans l'obligation de censurer les 30 derniers kms... pour ne pas porter atteinte à l'image de nos petites personnes !!!  

http://www.dailymotion.com/video/x159o5f_les-rouges-a-l-utb-2013_sport

 

Les Rouges à l'UTB 2013
team-trail-evoissons.over-blog.fr
commenter cet article
8 octobre 2013 2 08 /10 /octobre /2013 21:35

Encore une superbe journée pleine d'amitié et de convivialité qui a permis de réunir la famille et les amis du TEAM dans cette magnifique vallée des Évoissons.

Avant de ripailler dans les bois, une belle promenade nous a mené de Taussacq à Archemont en passant par Daméraucourt, Agnières et Saint-Martin-le-Pauvre.   

 

Pour accéder aux photos de la journée taper ICI 

 

Encore un grand merci à tous et à l'année prochaine.

Le TTE 

 

Randonnée du 1er septembre 2013
team-trail-evoissons.over-blog.fr
commenter cet article
21 septembre 2013 6 21 /09 /septembre /2013 19:43

Une fois de plus les « Rouges » ont mis cap au Sud ; Après le Sud-Est de cet été, voilà le Sud-Ouest !

Direction la 29e Edition du Marathon du Médoc à Pauillac (33) et son florilège de déguisements et d’animations. Le thème de cette année étant la science-fiction.

http://www.marathondumedoc.com/index.html

Les « Rouges » ne portaient d’ailleur pas leurs couleurs officielles. En effet, pour cette occasion la Protection civile de la Gironde nous avait spécialement fait des maillots.

La protection civile de la Gironde assurant depuis quelques années les secours sur cette épreuve a eu l’idée d’être aussi dans la course. Un reportage doit être bientôt fait sur leur site avec nous.

Donc, le vendredi 06 septembre 2013, direction le Sud pour Jojo et Manu accompagnés pour l’occasion par Eric (Drucat Toutes Jambes) et sa femme Sylvie.

Arrivée à Pauillac en fin d’après-midi, après une traversée de l’estuaire de la Gironde par la Bac à Blaye (Citadelle fortifiée par Vauban).

L’équipe se retrouve au complet après l’arrivée de Sébastien venant de Libourne.

Nous récupérons nos dossards dans une ambiance déjà bien chaude.

Visite des stands et dégustations (déjà) !

Retour à Puynormand, chez la maman de Manu et Sébastien, où nous attendent viande blanche et pâtes. Enfin « escalopes de dinde aux morilles et ses pâtes fraiches », un délice !

Certains chanceux ont déjà eu la chance de goûter à la délicieuse cuisine de Françoise lors d’une pause Sud-Ouest en descendant aux « Citadelles ».

Évidemment un petit essayage des déguisements fut nécessaire.

Préparatif des affaires de chacun, Couché pas trop tard.

Retour vers Pauillac le samedi matin (un peu en retard) où nous laissons la voiture loin de la ligne de départ. Avec environ 9000 participants cette année les parkings sont saturés.

Derniers préparatifs et nous rejoignons la ligne de départ en courant : Plus pour ne pas rater le coup de pistolet que réellement nous échauffer !

L’ambiance monte et la foule devient vite très impressionnante, nous arrivons côté « départ », nous décidons de nous glisser dans les premiers en escaladant les barrières (de toute façon, impossible vu l’heure de descendre vers l’arrière du peloton).

Musique forte, animateur, claps dans les mains, chair de poule… Enfin vous connaissez !

Et … C’est parti !

Ambiance d’enfer, public massif, le Marathon du Médoc c’est quand même plus de points de dégustation de grands crus que de points de ravitaillement.

Départ tranquille, la foule oblige ! Puis peu à peu plus d’espace pour allonger la foulée.

Première dégustation au kilomètre 2 : incroyable ! On ne tiendra Jamais !

Nous avions prévu quelques points de rencontre avec nos suiveurs Marie-Dominique, Nathalie, Marie et Philou dans des châteaux viticoles de renom : château Beychevelle, château Pichon-Longueville, château Pontet-Canet, château Cos-d’Estournelle, château Montrose.

Difficile pour eux de circuler car beaucoup de routes sont coupée et la région médocainne n’est pas riche en itinéraires bis. Nous avons quand même eu le plaisir de les croiser à 3 reprises et leurs encouragements nous ont été très précieux.

Une organisation sans failles, des ravitaillements en nombre, des bénévoles attentifs tout au long du parcours et une population Médocainne qui vit « son » marathon avec nous.

A chaque maison les habitants ont préparés quelque chose (chorégraphies, déguisements, musique), les restaurateurs proposent des petits En-cas (tranches de rillettes maison, petits sandwichs jambon), des musiciens partout, aussi bien dans les châteaux traversés que sur le bord de la route. Tout y passe: Rock, Blues, Zouk, Rhythm and Blues, Cornemuse, Electro …

Nous traversons les parcs des châteaux entretenus comme des « green de golfe », des bâtiments en pierre somptueux, des chais à vin gigantesques.

C’est complètement différent de la montagne bien sûr, mais là aussi tout est beau.

Les nombreuses pauses dégustations cassent un peu le rythme mais comment passer à côté de ces grands crus sans y tremper le nez !

Évidemment, vers le 27ième, ça tire un peu et Éric qui nous avait avoué une préparation un peu « light » est légèrement en retrait, d’autant plus que c’est l’endroit où les montées sont les plus nombreuses.

Encore baignés par de la musique, nous entamons la dernière grande ligne droite entre le 38ième et l’arrivée. Au menu : huitres et vin blanc puis entrecôte bordelaise chips puis fromage puis raisin et enfin glaces.

C’est le stock de glycogène refait que nous franchissons l’arrivée ensemble en 5h18mn et 03s, nous classant entre la 2955ème et 2958ème place sur 8089 classés.

Un temps bien honorable au regard du temps passé à DEGUSTER.

Restera encore les 3 km pour retourner à notre véhicule !

Le soir même, repas chez Sébastien à Les Peintures (33) où Nathalie nous avait prévu quelques belles tranches de viande à la braise !

Encore une belle course pleine de bon temps partagé, simplicité et générosité.

Laisser tout de côté et être heureux !

Notre course vue de l’intérieur : http://youtu.be/I6MIUWZvJQg

Le "Girondin  Rouge"

Seb

Le Team Trail Évoissons au 29ème Marathon du médoc 2013
Le Team Trail Évoissons au 29ème Marathon du médoc 2013
Le Team Trail Évoissons au 29ème Marathon du médoc 2013
Le Team Trail Évoissons au 29ème Marathon du médoc 2013
Le Team Trail Évoissons au 29ème Marathon du médoc 2013
Le Team Trail Évoissons au 29ème Marathon du médoc 2013
Le Team Trail Évoissons au 29ème Marathon du médoc 2013
Le Team Trail Évoissons au 29ème Marathon du médoc 2013
Le Team Trail Évoissons au 29ème Marathon du médoc 2013
Le Team Trail Évoissons au 29ème Marathon du médoc 2013
Le Team Trail Évoissons au 29ème Marathon du médoc 2013
Le Team Trail Évoissons au 29ème Marathon du médoc 2013
Le Team Trail Évoissons au 29ème Marathon du médoc 2013
team-trail-evoissons.over-blog.fr
commenter cet article
12 septembre 2013 4 12 /09 /septembre /2013 22:16

Salut les "Rouges",

 

Rdv dimanche à 9h30 pétantes sur le parking de la Montagne de GUIZANCOURT, pour une sortie de 1h00 à 1h30 maxi.

Bonne fin de semaine à tous.

 

Tchao-tchao

Ed

team-trail-evoissons.over-blog.fr
commenter cet article
8 mai 2013 3 08 /05 /mai /2013 22:48

L'ensemble du Team dédie ces deux témoignages de pur bonheur à la mémoire de Laurent qui vient juste de nous quitter, sans oublier Alain et Yvon dont le souvenir restera à jamais présent.  

 

Un 40 km en famille par Manu :

 

C’est avec plaisir et beaucoup d’émotion que j’ai partagé le parcours de 40 km du trail des Citadelles avec mon frère Sébastien.20130331 130746

En effet, après les forfaits forcés de Patricia et Sandrine, il se retrouvait seul pour parcourir cette distance. C’était une première expérience pour lui avec autant de dénivelé, un terrain difficile et la météo si capricieuse en Ariège.

Alors, je n’ai pas réfléchi longtemps pour basculer du 73 au 40 km et vivre cette belle aventure avec mon « petit » frère (en passant : plus grand que moi).

Le réveil sonne à 5 heures 45 (une petite pensée pour mes potes du 73 km qui vont partir à 6 heures et en particulier à Nico et Guillaume qui font le grand saut cette année).

Après un bon petit-déjeuner et accompagnés de nos épouses, Nathalie et Catherine, nous prenons la direction de Lavelanet. Déjà dans la course, nous sommes éblouis par la petite boîte fixe sur le bord de la rocade ….. et hop … un PV ….

Donc c’est sous la pluie que nous prenons le départ … ça glisse et ça mouille !!!!

Les 5 premiers kilomètres sont un peu compliqués pour Sébastien ; il faut évacuer la pression et trouver son rythme. Quel plaisir cependant de retrouver nos femmes, notre mère, notre sœur et les enfants de Sébastien juste avant de grimper Montségur.

Le temps d’une petite photo au sommet (le ciel est dégagé), nous attaquons la descente et sans aucun problème nous arrivons au premier ravitaillement. Une petite soupe et quelques gâteaux et nous repartons.

Il gère bien le petit, à son rythme, il enchaîne. Je lui fais lever les yeux de temps en temps pour admirer ces beaux paysages et vivre la montagne « de dedans ».

Nous sommes dans un bon tempo. Un passage un peu difficile au second ravitaillement et à Pereille, mais Raissac est proche : les émotions … les émotions, allez, allez … une petite dernière et nous y sommes.

Quelques échanges sur les crêtes et nous plongeons sur l’arrivée, où nous retrouvons nos familles. Merci MAMAN d’être venue nous voir. 20130331 162811

Je suis très heureux d’avoir fait découvrir cette belle épreuve à mon frère et d’avoir pu la vivre avec lui.

Une petite pensée pour mes deux compères du tout début, Edouard et Walter (les autres ne m’en voudront pas) qui m’ont fait découvrir également ce beau trail … et ce n’est pas fini …..

A bientôt sur le terrain.

 

Manu

 

 

 

Un « Bleu » de moins par Laguille :

 

Que dire ? Mis à part exceptionnel !

 

Voici comment résumer en un mot l’expérience du Trail des Citadelles - édition 2013.

 

Prenez 10 personnes motivées au départ de Picardie, une bonne pincée de bonne humeur, un zeste de folie et nous voilà en route, direction Fronton, 1ère halte de notre périple Ariégeois, où la maman et Marie, la p’tite sœur de Manu (dit la dr…), nous avaient préparé un festin digne des grands restaurants (pas très bon pour la diète !).

 

Après s’être bien rempli l’estomac, nous sommes repartis direction Verdun, où nous attendait Robert (le frère de celui qui a un drôle d’accent) pour nous remettre les clefs des gîtes que nous avions réservés.

 

Une fois arrivés, quel bonheur de pouvoir enfin se reposer après ces quelques kilomètres parcourus (environ 900). Oups, j’ai oublié notre escapade à l’aéroport de Toulouse pour déposer la voiture de Nicolas, qui serait récupérée le lendemain par sa chère et tendre femme accompagnée de sa petite princesse prénommée Mado.20130329 204033

 

Et que dire de notre 1er dîner en terre Ariégeoise « pizza » au restaurant, mais pas n’importe laquelle : « La Magdalénienne ». C’est à ce moment-là que nous ont rejoints Sébastien et Nathalie, tout droit venus de Libourne, pour partager ce week-end de folie. Après avoir festoyé autour de ce dîner, encore une fois très diététique, qui pour certains c’est fini dans la gourmandise d’un énorme dessert et dont nous tairons le nom, nous sommes rentrés sous une pluie fine mais déjà un peu inquiétante pour enfin pouvoir nous reposer.

 

Samedi 30 Mars 2013, 1ère journée en terre Ariégeoise. Au programme, visite de Foix par notre guide régional « Maitre INVICTA », suivi d’une petite escapade dans un petit restaurant sympathique, puis direction Lavelanet pour récupérer les dossards avec un petit arrêt à Silence, où nous passerons lors de notre périple dominical.

 

A l’issue de cette journée, nous sommes retournés aux gîtes pour finir les préparatifs suivis d’un bon repas, diététique cette fois-ci ou presque, pour enfin aller se coucher en vue de l’épreuve du lendemain, sauf pour notre ami Nicolas qui a dû attendre courageusement l’arrivée de ses femmes.

 

Dimanche 31 Mars 3h00 du matin, que dis-je, 2h00 pour moi et Jojo.

 

Eh oui ! Il a voulu me faire confiance, mais à cause du changement d’heure et des nouvelles technologies, nous nous sommes levés en avance. Enfin bref, debout les gars ! et direction Lavelanet pour le départ de ce trail que j’attends et prépare depuis plusieurs mois avec mes amis.

 

À peine partis, Jojo et moi nous rendons compte qu’il manque quelqu’un dans la voiture de devant. C’est notre JJ national qui ne prendra pas le départ ce matin, bien trop de risques compte tenu de ses récentes blessures ; Quel dommage !!, mais la prudence avant tout !

 

Et hop 6h00 du matin, nous voilà partis, sous la pluie, avec Edouard, Walter, Joachim, Grégory et Nicolas pour un périple de 73 kms... que d’émotions. Pas le temps de commencer à transpirer que l’un d’entre nous abandonnait. Malgré notre peine de laisser un copain au bord du chemin c’est surtout sa décision d’une grande sagesse qui nous a permis de continuer. Les Rouges aux Citadelles 2013 (77) 1280x1024 30

 

Nous sommes ensuite repartis de plus belle car il manquait encore 70 kms au compteur. En arrivant au premier ravito de Bélesta, une erreur de coordination a fait qu’avec Jojo nous nous sommes retrouvés avec 5 minutes d’avance sur nos camarades (erreur qui ne s’est plus reproduite).

 

Ensuite, direction Fougax où se trouvait le 2ème ravito du 34ème km. À l’approche de Fougax, les premières douleurs et la fatigue ont commencé à se faire sentir. Heureusement, l’ami Walky, transformé en accompagnateur/suiveur modèle était bien présent pour nous conseiller, nous encourager et surtout nous soulager de tous les tracas matériels.

 

Les Rouges aux Citadelles 2013 (124) 1280x1024 30 (1)À la sortie de Fougax, nous voilà partis pour 1h30 à 2h00 de montée pour rejoindre le mythique Château de Montségur perché à plus de 1200 m d’altitude. Là-haut, nous attendait une équipe de supporters remontés à bloc pour nous donner la force et la motivation nécessaires de continuer. Après avoir vaincu cette difficulté, où avec mon ami de cordée Nicolas avons bien failli abandonner, c’était sans compter sur la grande détermination de nos supporters et coéquipiers à nous emmener jusqu’au bout.

 

Au 47ème km, 3ème ravito de Montferrier, la douleur et la fatigue étaient bien présentes. Mais bon, on était arrivé au point de non retour. Nous avons ensuite enchainé une longue et épuisante descente qui a débouché sur le fameux hameau de SILENCE. Mon moral, comme ont pu le constater mes coéquipiers et suiveurs, était au plus bas. Sortis de cette période difficile, nous sommes repartis dans l’espoir de trouver une fleur à l’un de nos camarades qui avait malencontreusement zappé la Saint Valentin, afin qu’il puisse l’offrir à sa chère et tendre avant d’entamer la montée vers le Château de Roquefixade. Les Rouges aux Citadelles 2013 (138) 1280x1024 30

 

Gravie cette énième difficulté, nous sommes redescendus vers notre 4ème et dernier ravito à Roquefort les Cascades (61ème km). Comme son nom l’indique, un spectacle grandiose nous attendait avec ses magnifiques cascades. Dernière étape avec encore quelques montées à enchainer et plus particulièrement celle de Raissac au 68ème km. Cette dernière nous conduit 5 kms plus loin, droit vers la ligne d’arrivée et l’énorme comité d’accueil qui nous y attendait. Au bout de ce périple extraordinaire, nous sommes arrivés Nicolas (et Mado), Joachim, Grégory, Édouard et moi les têtes bien hautes et remplis de fierté.

 

Pour ma part, j’ai vécu une expérience et un week-end extraordinaire avec de gens géniaux, que je n’ai plus peur d’appeler des amis et avec lesquels j’espère que je revivrai des moments aussi intenses. Une pensée particulière à ceux qui n’ont pas pu venir avec nous.

20130331 191603 

 

Merci les amis et vive le TTE.

 

PLUS DE PHOTOS 

 

 

team-trail-evoissons.over-blog.fr - dans Trail
commenter cet article
27 février 2013 3 27 /02 /février /2013 23:40

img022

 

Comme prévu, on était au rendez-vous de la 5ème édition de ce trail de début de saison.

Pas moins de 8 représentants.

J'avoue qu'il a fallut un peu de courage pour se lever à 6h00 du matin et prendre la voiture sous la neige pour rejoindre la Caloterie.

Rendez-vous 7h00 sur la place de Poix mais Greg traîne un peu sur la route, il a encore la tête dans la partie de chasse de la veille.

Arrivée au camping du Blanc-Pignon à 8h25 et plus que 20 min pour s'inscrire, s'habiller et rejoindre le départ à environ 1 km. Greg se fait encore remarqué avec son certificat médical qui a du rester dans sa gibecière. Tant pis, j'y suis, je cours. 

C'est chaud ! mais on y est, ouf !

Sur la première ligne de départ, on retrouve la Guille, Jojo, Walcky, Greg en franc-tireur, moi-même et une quarantaine d'autres bargeots, certainement des gars du pays.

 img021

3/4 d'heure plus tard, c'est Sandrine qui s'y colle, courageuse la petite au milieu d'une meute de 150 participants !

Ah j'oubliais, Patinette et Mag sont de la sortie et malgré le froid, elles assurent la promotion du TDE.

 

Pour nous, la course commence sur un mauvais aiguillage, verdict, 3 à 4 km de plus au compteur. Peu importe, on est venu faire des bornes.

Walcky n'est pas dans un bon jour et sa cheville douloureuse lui rappelle que l'objectif principal est dans un mois. Il décide de continuer sur le parcours du 15 km et de rejoindre sa petite Sandrine. On se retrouvera d'ailleurs tous les 6 sous les remparts de Montreuil pour déguster la spécialité locale, le carré de choco congelé.

Comme prévu le parcours est humide avec quelques passages laborieux dans la zone des marais. Greg se recent des efforts de la veille et au 28ème km la tentation de rejoindre l'arrivée toute proche est trop forte.

Les eaux ont submergé la piste et à 4 km de l'arrivée, il n'ont rien trouvé de mieux que de nous faire une toilette à 0°. 

Bilan final : Presque 33 km au compteur, belle course et tout le monde à l'arrivée.

Un petit bémol avec l'accélération de la Guille qui dans le dernier km a fait exploser l'esprit d'équipe !! On lui pardonne, il est jeune mais je crois qu'il n'aurait pas supporté d'arriver derrière la première féminine ! 

 

Le réconfort, on va le trouver à la brasserie du Caveau à Montreuil. Quelques aller-retour dans les escaliers pour Patinette, histoire d'accélérer la réduc et un bon repas convivial pour donner des couleurs à tous.  

 

Malgré cette foutu météo, on gardera un très bon souvenir de cette escapade en Côte d'Opale.

Ed  

 

team-trail-evoissons.over-blog.fr - dans Trail
commenter cet article
6 décembre 2012 4 06 /12 /décembre /2012 19:43

Voici le résumé du trail des ALLUMES vu par un oeil extérieur . Le récit d'une journée plongé au coeur du TTE par KOTO 

 

ALLUMES-2012 6746c'est lui au centre !!

 

 

9h 30.....Organisation à la salle des fêtes, pour la soirée « Tartiflette »

 

11H00....Opération « Flyers » (5000 exemplaires)

 

 

Au grand dam de Walter, une erreur d' impressoin,( 2012 au lieu de 2013) passée

 

inaperçue sur les « Flyers » souleva un léger vent de panique (sans plus).......Because: distritribution

 

l' après-midi à Namps ( Pub oblige). Pour parer au plus pressé, l' équipe en place ; s'arme

 de courage et stylos et.......avec élégance transforme le 2 en 3.

( pour mémoire 5 interventions

sur chaque flyer)..

 

16H00.....Visite de contrôle à Namps ( non je plaisante).

 

 

Depuis 15 h00, après avoir retiré leurs dossards, Walter, Manu, Edouard, Denis,

 

Sandrine, bientôt rejoints de Patricia et Joachim distribuaient sportivement et avec beaucoup d' ama

 ALLUMES-2012 6760

 

bilité les « flyers) pour le Trail des Evoissons du 23 juin 2013, à Guizancourt.........et Guillaume,

le photographe de service, qui, en convalescence , n' a pas pris le départ, mais a réa-

lisé d' excellentes photos.Sur..ce je regagnais Guizancourt.En chemin ,j' ai croisé un furieux 4x4 gris métal !!!

 

 

17H55.....Du virtuel... au réel...... La nuit tombante, retour à Namps.

Bon!!!!!!!! déjà je rate le départ....

Stationné à proximité du calvaire , rue de Frenne , j' ai néanmoins aperçu les fumigènes

 

colorés....et, entendu le speaker libérant les allumés (ées) d'un soir.

 

Descendant la rue de Frenne, je croisais bon nombre de suiveurs ( familles...amis)

qui prenaient position à l' angle de la voie communale le tour des haies et de ladite rue.

Suivant comme un mouton (Panurge),j'ai de ce faît pu apprécié, sur les hauteurs de

 

Namps, côté voies ferrées, un long serpent lumineux qui redescendait dans la vallée.

 

Revenant sur mes pas, je retrouvais Guillaume armé de son appareil photo.Quelques

 

minutes d' attente, et déjà les premiers avalèrent le bitume comme des malades, avant de retrou

vrer des sentes plus boueuses ( voir photos site des allumés).Eblouis par les lampes frontales,

 

nous avions peine à reconnaître nos trailers, qui dans le flux des coureurs occupaient des pla-

ces honorables.

 

Malgré tout, Guillaume a réussi à en flasher bon nombre. ALLUMES-2012 6792

 

 

19H..06'..27''..........20H..17'..18''

 

 

Terme des 15 kms, d' un trail relativement éprouvant vu l' état des concurrents (tes)

 

à l' arrivée ( boue).DSC09663 Ce qui nous donne comme classement Team trail Evoissons..................

 

64.. Joachim........96..Laurent.........116..Walter......153..Manu.........158 Greg........

 

166...Fabrice........204..Nico........343..Denis........420..Edouard........556..Sophie....

565..Arnaud......742..Patricia.......743..Sandrine.......957..Dany...........

Au départ 1055 courreurs - Arrivée:984. Pour info...... Régis Boquelet 196.........1H..25'..25''

Jean luc Villet 320..........1H..31'..44".....Manu bullot 389 .......1H34'...28" ....... franck Debeaumont 456 ......1H37'...22"       et veronique Villet 836.....1H59'..12"

  ALLUMES-2012 6796 ALLUMES-2012 6797 ALLUMES-2012 6798ALLUMES-2012 6801

21H30....... ( à peu près) Retour Guizancourt.... Salle des fêtes.

Sur place, Nicole et Jacky, mettent une dernière touche aux préparatifs (sono....couverts...

 

nappes.......etc.......)

 P1010254

Tout le monde présent, on pouvait passer aux choses sérieuses.......l' apéro......

pendant ce temps, Walter, nous avait préparé un montage audio- vidéo- photos du périple Aveyronnais.

Alternant, repas, p'tit coup de rosé, p'tit coup de rouge et j' en passe, musique avec DJ Denis,

danse;;;; la soirée battait son plein; Pour Dany, Jean-Paul et ma pomme 2 heures du mat'. P1010272

 

bye......bye.......... D' après mes sources extinction des feux 5h du mat'....non!!!!!

En résumé, j'ai passé une excellente journée en votre compagnie, j'espère la renouveler.........

Amicalement....koto  

 

pour les photos c'est ici :  

 

  P1010266

 .

 

 

 

 

 

.

 

 

team-trail-evoissons.over-blog.fr
commenter cet article
5 novembre 2012 1 05 /11 /novembre /2012 22:13

nuages-264420

Que dire de ce week-end ? un mot me vient à l’esprit : ENORME !!!!

Ou encore le week-end de la démesure ! Celui-ci commence dès le mercredi 24 octobre avec la première vague en partance pour Millau ou plutôt pour St Rome de Tarn, un des plus beaux villages de France où nous allons séjourner pendant quelques jours. Cette première vague est composée des coureurs du vendredi (Edouard, manu et moi) et de deux enfants (Jean et Lucie).Un voyage sans encombre et sans visite de l’arrière pays orléanais, Manu est ravi.

Arrivé sur place nous prenons possession des 5 clés de mobil-homes que nous avions réservés pour l’occasion. Oui vous avez bien lu !? En effet nous sommes 28 à faire le déplacement.

Le jeudi matin réservera une petite surprise à Ed .Au détour d’une balade dans le vieux Millau, nous tombons nez à nez avec Robert-Félix le frangin d’ED ! Une rencontre pleine d’émotion pour les deux frères, mais aussi pour Manu et moi. Car la rencontre impromptue, n’est en fait qu’ un scénario monté de toute pièce entre Robert, Manu et moi. Une belle surprise que nous avons fêté autour d’un verre en attendant la seconde vague d’arrivants.

Celle-ci étant composée de Catherine, Sandrine, Gregory, Mimi, Dany, Jean Paul, Lolo, Sophie, Jojo, Patou, Suzanne, Elise, Mareva, Maëlys, Louis, Manon et Mathis.

Nous voici donc 24 pour le repas du midi, improvisé au McDO du coin après plusieurs tentatives infructueuses dans les réstos et cafèts des alentours. Ce repas englouti ,une équipe est chargée de faire les courses pour tout les repas du séjour. Le soir ce sera pate bolo pour tous !

Coucher 23h30 ! Pour un lever à 1h45 pour les trois courageux de l’Ultra et les accompagnants du jour , Louis et Robert. Une journée « DANTESQUE » ; Un temps à ne pas mettre un Trailer dehors ; Et pourtant, ils l’ont fait (ou presque) car les trois compagnons se retrouvent très vite à deux , Ed étant contraint à l’abandon (30ème Km) sur blessure. Nos deux rescapés mettront un poing d’honneur à parcourir l’intégralité des 105km en hommage à leur camarade resté sur le bas coté. 19h sous la Flotte !!!!! Une arrivée pleine d’émotion,  accueillis par les enfants sur les derniers mètres ! P1010159

Au retour au camping, nous sommes heureux de retrouver les nouveaux arrivants du vendredi (Manu2, Franck, Nico et Alexandra).

Le samedi il y aura pas moins de 11 coureurs du TTE au départ des courses du jour.

C’est DANY qui ouvre le bal, sur la VO2trail (19km), course qu’elle terminera de fort belle manière ; cette épreuve n’étant pas sa spécialité. P1010188

Puis vint le tour de Sophie, Nico, Patricia et Sandrine sur le Marathon des Causses(40km). Il y aurait dû y avoir Denis mais celui fut contraint de rester en Picardie, cloué au lit par une mauvaise grippe. Nos quatre coureurs rallieront l’arrivée sans encombre, malgrès les crampes de certain(e). P1010167

Pour clôturer les courses du samedi , c’est les enfants qui sont mis à l’honneur avec la Kinder trail(1.9km et 2.9km). Elise, Suzanne, Maréva et jean pour la petite distance, et Manon et Louis pour la grande distance ; c’est d’ailleurs sur cette dernière épreuve, que le TTE décroche son podium du Week-end, avec une superbe 3ème place de Manon !!! Une remise des prix émouvante … P1010183

De retour au camp de base, nous préparons le diner que nous prendrons dans une ambiance chaleureuse, mais avec une légère retenue en respect     pour les  6 coureurs du lendemain .

Coucher minuit ; Lever 2h pour les coureurs du 73km (Lolo, Jojo, Bibice, Greg, Manu2et Franck) et suiveurs (Mimi et moi, pour toute la journée) et (Manu et Jean, pour le départ) .

Le moins que l’on puisse dire c’est que « ça CAILLE » !!!! -3°, tempête de neige, pluie, grêles et soleil pour finir … des conditions de folies !!!! P1010195

Mais nos 6 gaillards braveront les intempéries et iront jusqu’au bout de cette épreuve « spéciale ».

Oui « spéciale » ; car on ne sort pas Indemne de la Grande course des Templiers ; son Départ, ses 2600 coureurs , le monde amassé sur le bord des chemins, le discours d’avant course qui vous files des frissons, et les yeux brillants des copains à l’arrivée, heureux d’en finir avec ce trail mythique.  Bref…….inoubliable !!!

Et de plus accueillis triomphalement  par les copains et les familles ; Façon pour nous de conclure ce Fantastique Week-end humain et sportif !

Et que dire du 29ème Homme………….Lui qui a été présent du début à la fin……….. Lui qui a suivi toutes les courses sans exceptions………….Nous renseignant sur les actus du PC course, sur la météo et même sur les heures probables d’arrivée de chacun……… Vendredi à 3h30 du matin il envoyait déjà des messages d’encouragement à nos 3 coureurs de l’Ultra……………Il a tenu tout les suiveurs au courant de l’évolution de l’épreuve et ce jusqu'à l’arrivée…………Le samedi pareil……….Et dimanche rebelote !!! …….. Il nous a même fait un compte-rendu avec les classements et les temps de chacun sur toutes les épreuves, enfants compris !............................................................................................... DSC09626

UN TRES GRAND MERCI A VOUS KOTO !!!! vous êtes une personne au grand cœur ! mais ça vous le savez déjà……et nous on adore ça !!!! Voici quelques extraits des messages envoyés

- Ouah!!!!! quel week-end!
Loin des terres de Millau,j' ai neanmoins vécu un réel plaisir à suivre , bien entendu devant mon PC,vos exploits respectifs. (Si le mot exploits vous parait excessifs, pas pour moi, étant donné les conditions atmosphériques et topographiques)donc, tout le mérite vous en revient, petits et grands Grace àVo2.fr, j'ai pu suivre ( surtout vendredi et samedi)la progression de chacun(e).Que du bonheur.
Par contre dimanche grrrrrr!!!! le réseau internet était surchargé, des infos au compte goutte, mais force de patience, j' ai réussi à collecter tous les résultats. Ci dessous, un condensé des résultats: TRAIL ENDURANCE... Walter377....Manu378.....19h02mn24s VO2 TRAIL Dany 795....2H 56mn 44s MARATHON DES CAUSSES Nico631....Sophie632;;;;;5h 42mn 03s Sandrine733 Patricia734.....6H 52mn 48s TEMPLIERS Laurent1624...Greg1625....Joachim1626....Fabrice1627.....13H 02mn 24s Franck1783....Manu1784.....13H 39mn 27sKINDER TRAIL 3.6 KMS Louis 13....9mn19s Manon 19....10mn15s KINDER TRAIL 1.6KM Suzanne 46.....6mn54s Elise 47....7mn Maréva 100....8mn 03s Jean 101....8mn 03s Pour plus de détails me voir. Voilà un week-end riche en émotion, je compte sur vous pour 2013. Amicalement KOTO..........

 : « Walter, petite anecdote, Nicole m' a mis au régime pâtes tout le week-end, même lundi . Je récupère tout doucement, j' ai les doigts engourdis à force de cliquer (souris). Lundi, donc hier, pendant que vous remontiez en terre Picarde, j' ai regardé, via des vidéos 2012, des extraits des différentes courses, j' ai donc, pu apprécié , les réelles difficultés topographiques. Bon sang!!!!!!!! Alors, je dis chapeau président Walter, d' avoir emmené tout ce petit monde, et d' avoir honoré par votre courage la vallée des Evoissons; Alors, merci Walter, Sandrine , Patricia, Sophie, Dany, Nico, Greg, Joachim, Fabrice, Laurent, Franck, Manu, et encore Manu, Edouard , Elise, Jean, Maréva, Suzanne, Manon, Louis, Baptiste...... Je pense n' avoir oublié personne si oui ..... excuse. Je suppose que vos accompagnateurs (trices), ont été à la hauteur de leur tâches; Bien entendu ...... supporter (trice); A bientôt koto »P1010222

En ce qui concerne le dimanche soir, je résumerai en un mot : « FIESTA ». P1010234

Une soirée de congratulations, une soirée de fierté, une soirée de satisfactions par le travail accompli, une soirée où le Champagne a coulé à flots,P1010238 une soirée photos souvenirs mais avant tout une soirée « COUSCOUS » !!! Alors là ! Celui qui vient me dire qu’il n’a pas apprécié ce repas « normal »après toutes ses pates ingurgitées les jours auparavant …………….je l’étrangle !!! Lol.

Durant cette soirée Jean Paul nous confira qu'il préfère suivre des footeux que des coureurs c'est moins creuvant !!!!

La soirée se conclue sur quelques danses improvisées de nos épouses !P1010239 Mimi aurait bien prolongé jusqu’à l’aube ! Mais le lendemain c’est déjà le moment de repartir vers notre terre Picarde. D’ailleurs il y en a quelques uns qui se réveilleront avec le « casque » ; vestige de la veille.

Je suis heureux de ce Week-end qui s’est déroulé sans problèmes ou presque (McDo), de cette convivialité que j’aime tant, de ces fous-rires , de ces moments intenses et joviales que nous avons partagés tout au long de ce séjour, de ces pensées que nous avons eus  pour les copains restés la haut, de l'accueil que nous avons eu pour les ptits nouveaux. 

Pour tout ça MERCI les amis ! car j’en suis sûr une amitié très forte s’est forgée tout au long de ce week-end………..un GROUPE est né !!! Les anciens et les nouveaux ont su faire corps durant toutes les épreuves ; les gamins se sont éclaté comme jamais ! BREF……..je suis un président comblé.P1010225P1010227P1010228P1010230P1010231

Je ne peu conclure sans vous dire :  «  VIVEMENT la PROCHAINE »

Pourquoi pas les CITADELLES  2013 

Les articles pour chaque course sont en cours de rédaction, ils suivront  très prochainement………

@+walcky

team-trail-evoissons.over-blog.fr - dans Trail
commenter cet article
3 octobre 2012 3 03 /10 /octobre /2012 18:52

Un Samedi à Eaucourt… (Une fois n’est pas coutume)

 

C’est ce samedi 22 septembre à 8h30 « Pétantes », que nous nous étions donné rendez-vous sur le parking de la place de Poix de Picardie pour un départ commun vers Eaucourt.

 

Rendez-vous incontournable pour un grand nombre d’entre nous en vue de l’objectif « Templien » de cet automne et galop d’essai pour notre jeune et fringuant Guillaume ; sans oublier un accompagnant de dernière minute,  Christophe, (futur ex coureur cycliste ?) qui souhaitait faire un petit échauffement  avant le marathon de la Somme.

 

Quarante minutes plus tard nous arrivons sur place…

 

Retrait des dossards et préparatifs d’avant course, j’avoue être encore en admiration sur le cours de laçage de maître Edouard…   IMGP4567

Bref tout cela dans une humeur très joviale et  très décontractée.

 

Arriva ensuite le moment d’immortaliser cet instant car aujourd’hui c’est une première…

10 coureurs et coureuses du TEAM  sont au départ … ah il en manque un … c’est Fabrice qui cette fois-ci avait bien préparé  sont certif mais qui a dû faire un petit détour…boulot oblige.

  IMGP4574

Après quelque clichés nous voilà enfin prêts et prêtes, un léger échauffement …et c’est partis pour 32 kms d’efforts.

 

Les premiers kilomètres sont avalés goulûment, on a même failli se faire écraser par le train ! Les huit mecs devant ; Edouard, Manu, Walky, Lolo, Jojo, Fabrice, Guillaume et moi-même et nos deux féminines , Sophie et Patricia juste derrière.

 

Puis au bout d’une dizaine de kilomètres le groupe s’est étiré ; avec en arrière garde Guillaume qui rongeait son frein et moi-même qui trainait un peu la patte mais ce n’était sans compter sur l’esprit d’équipe de Walter qui avec compassion nous…, ou  plutôt m’a emmené car Guillaume quelques hectomètres plus loin s’est envolé à la recherche de nos hommes de tête avec une facilité déconcertante (joli potentiel !..)

 

Une fin de course un peu difficile pour ma part mais par contre beaucoup d’informations, de sensations et de  plaisirs qui j’espère me serviront pour mes prochaines échéances.

 

Bref, au final une belle journée ensoleillée, un parcours un poil trop bitumeux et un dix de départ entier à l’arrivée avec s’il vous plait 3 podiums :

 

Sophie 2ème féminine de l’épreuve et 2èmede sa catégorie. IMGP4576

Patricia 1ére de sa catégorie et qui a fait quasi tout le parcours en solo ; félicitations…IMGP4582

Et la flèche qui n’en finit pas de monter Joachim 3èmede sa catégorie et 9ème au scratch.

Un coup de chapeau aussi à Christophe qui pour une première finit 5 au scratch.

Bravo à tous et encore merci à Walter pour ton humilité et tes conseils.

A bientôt Greg…

pour les photos clickez sur le logo:logo team noir3 

et pour la blague de KOTO c'est ici:  blague 

team-trail-evoissons.over-blog.fr
commenter cet article